La pause opinion - archivesAccueil    

Opinions - archives - 2021


2022, 2020, 2019, 2018



Biden savoure une victoire sur la pandémie, mais de dures batailles sont à venir. (JdM, 2 juillet 2021)


4 juillet 2021
« En six mois, nous avons accompli bien plus que ce que la plupart des gens attendaient. » Rien de sorcier dans ce succès. Les vaccins sont disponibles depuis novembre 2020, soit deux mois avant l'arrivée de Biden à la tête du gouvernement.

Trump avait prédit l'arrivée des vaccins en octobre 2020. L'opposition et les démocrates ont ri de lui en disant que le premier vaccin arrivera au milieu de l'année 2021. Le premier vaccin est arrivé en novembre, soit un mois plus tard que les prévisions de Trump.

Avec les vaccins disponibles, il est facile pour l'administration Biden de se péter les bretelles.

Ne vous méprenez pas, je ne défends pas Trump, mais avouons, qu'à part les mesures de protection, il n'y avait pas grand-chose à faire sans vaccins.

Le Journal de Montréal bloque mes commentaires.







Quart d'heure quotidien


 Mentions légales, information sur les cookies