La pause opinion - archivesAccueil    

Opinions - archives - 2021


2022, 2020, 2019, 2018



Le gouvernement Legault accusé de nominations partisanes (JdM, 15 juillet 2021)


17 juillet 2021
« Avez-vous hâte que cessent les nominations partisanes? C'est ce que je ferai à la tête d'un nouveau gouvernement. » (François Legault)

« Les nominations partisanes et les petits amis, c’est terminé.» François Legault tire à boulets rouges sur Philippe Couillard au congrès de la CAQ.

  • Février 2019 : François Legault annonce que sa directrice de cabinet adjointe, Mme Loubier, est nommée Déléguée générale du Québec à New York.

  • Avril 2019 : Nomination de Guy Leblanc à la tête d’Investissement Québec. Fitzgibbon et Leblanc sont des amis de longue date et auraient même eu des intérêts financiers ensemble jusqu’à tout récemment.

  • Octobre 2019 : L’ex-attachée de presse du premier ministre, Valérie Noël-Létourneau, est aujourd’hui la conseillère chargée des projets spéciaux de la délégation générale du Québec à New York.

  • Septembre 2020 : Denis Dolbec, chef de cabinet du ministre des Finances Éric Girard, a été nommé régisseur et président de la Régie des alcools.

  • Mars 2021 : La nouvelle sous-ministre à la Culture et aux Communications du Québec, Nathalie Verge, a déjà été directrice des communications de la CAQ et cheffe de cabinet de François Legault, à l’époque où il était ministre péquiste.

  • Juillet 2021 : La CAQ est accusée de nomination partisane en nommant Maka Kotto (ex-ministre péquiste!) au poste de directeur général au Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec. Maka Kotto est un membre péquiste et non partisan de la CAQ, je ne vois pas de nomination partisane dans ce cas

  • Juillet 2021 : Marie Grégoire est nommé PDG de Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Ancienne députée de l'ADQ, Madame Grégoire s'est fait connaître comme ex de la CAQ au Club des Ex à RDI.

    « Le niveau de scolarité exigé pour le poste de PDG de Bibliothèque et Archives nationales du Québec a été abaissé dans les semaines précédant la nomination de Marie Grégoire. » (Alexandre Robillard, JdM, 28 juillet 2021)



Le Parti libéral ne s'est pas gêné d'offrir de nombreuses nominations partisanes. Le Parti québécois ''plus blanc que blanc'' ne s'est pas gêné d'offrir le poste de délégué général à New York à André Boisclair qui recevait en même temps un salaire de sous-ministre. Pauline Marois ne s'est pas gênée d'offrir un poste à son mari, puis d'augmenter le montant de sa retraite.

Les nominations partisanes existent depuis Mathusalem, mais la différence avec les autres partis est que la CAQ (Legault) avait affirmé : ''les petits amis, c'est terminé''.







Quart d'heure quotidien


 Mentions légales, information sur les cookies