La pause opinion - archivesAccueil    

Opinions - archives - 2020


2022, 2021, 2019, 2018



Comment régler le problème des policiers racistes ?


Premier juin 2020
En général, lors d'une arrestation musclée, il y a plus d'un policier, souvent quatre. Un de ces policiers se régale en maltraitant le supposé suspect de couleur noire pendant que les trois autres regardent, impassibles. Le policier sadique ne peut plus s'arrêter, le suspect décède.

Si un passant filme l'agression, ce policier sera accusé et les trois autres policiers, témoins de la violence de l'agression, se feront taper sur les doigts ou auront une légère peine.

Pour diminuer les pulsions malsaines des policiers racistes, il suffit d'accuser les quatre policiers de crime. Ainsi, les policiers
Ajouter à cela, la caméra. Tous les policiers doivent démarrer leur caméra lors de toute intervention policière sous peine de renvoi immédiat. Un policier peut bien dire que sa caméra ne fonctionnait pas, mais cette excuse ne pourrait pas être utilisée pour les quatre policiers.






Quart d'heure quotidien


 Mentions légales, information sur les cookies