La pause opinion - archivesAccueil    

Opinions - archives - 2020


2023, 2022, 2021, 2019, 2018



Plus de 35 000 morts auraient pu être évitées aux États-Unis ?


21 mai 2020
Trump a déclaré les mesures d'urgence le 13 mars, alors que le pays comptait 39 décès par le coronavirus. En comparaison, Obama a attendu qu'il y ait 1000 décès par le virus H1N1 avant d'intervenir.

Voici ce que raconte l'article «États-Unis: plus de 35 000 morts auraient pu être évitées en confinant plus tôt» paraissant dans le Journal de Montréal d'aujourd'hui. Selon des chercheurs de l’université new-yorkaise Columbia, plus de 35 000 morts du coronavirus auraient pu être évitées aux États-Unis si Trump avait promulgué des règles de distanciation et de fermeture des écoles le 9 mars, au lieu du 16.

Cette affirmation est des plus ridicules. Il est impossible d'évaluer le nombre de morts qui aurait pu être évité si des mesures avaient été prises 7 jours plus tôt. Ces chercheurs ne sont pas sérieux et les journaux qui publient ce genre de torchon ne sont pas crédibles.

Trump est un idiot dangereux et menteur compulsif, mais n'écrivez pas n'importe quoi. Ce n'est que de la propagande faite par des journalistes peu crédibles qui utilisent le mensonge pour faire campagne contre Trump. Trump fait suffisamment de conneries sans que les journalistes aient le besoin de mentir. En fin de compte, Trump ment et les journalistes l'imitent.





Quart d'heure quotidien


 Mentions légales, information sur les cookies