La pause opinion - archivesAccueil    

Opinions - archives - 2020


2022, 2021, 2019, 2018



Comment peut-on se fier à un expert ?


11 juin 2020
On ne peut pas se fier aux experts puisque trop souvent ils ne sont pas d'accord entre eux. Alors le plus simple est de choisir l'expert qui est de votre opinion et de bien mentionner son nom avec le titre expert. C'est «cheap», mais c'est la façon de procéder de certains journalistes malhonnêtes et certains chroniqueurs non crédibles.

L'opinion de Bock-Côté

Bock-Côté a des doutes sur ces supposés experts. Voici un extrait d'une de ses chroniques parue dans le JdM le 11 juin.

« François Legault a dit ce qu’il pensait : il ne croit pas que la théorie du racisme systémique s’applique au Québec. Il subit, depuis, un tir de barrage. Il s’agit de le faire plier. On lui fait le coup des experts qui seraient unanimement convaincus de la valeur de cette théorie.

Mais il faut connaître le système universitaire pour voir que les « experts » sur ce sujet sont d’abord et avant tout des militants qui ont un agenda idéologique, et non pas scientifique. Ce sont de vrais charlatans et de faux savants. Avec leur jargon, ils intimident facilement les politiciens, plus ou moins conscients de cette corruption idéologique des sciences sociales.

C’est le prix à payer pour avoir laissé les sciences sociales se laisser dévorer par la gauche radicale. »

Mon opinion

Bock-Côté a bien raison de se méfier des experts, mais il exagère sur l'unanimité de ceux-ci. Les experts sont rarement unanimes, pas plus sur la théorie du racisme systémique que de l'utilité d'un Québec séparé du Canada.

Bock-Côté n'a qu'à fouiller un peu. Il trouvera bien un expert qui pense comme lui. Prenez exemple sur les avocats de la couronne et de la défense. Ils fouillent et trouvent toujours un expert qui pense comme eux : un expert témoignera contre l'accusé et un autre expert témoignera pour sa défense.






Quart d'heure quotidien


 Mentions légales, information sur les cookies