La pause opinion - archivesAccueil    

Opinions - archives - 2020


2023, 2022, 2021, 2019, 2018



Les amis en politique


6 juin 2020
« Le premier ministre François Legault reconnaît que les 200 projets d'infrastructures dans le projet de loi 61 ont été répartis en fonction du poids électoral de son parti au Québec. » (Radio-Canada)

Ni le PLQ, ni le PQ n’oseront commenter cette nouvelle puisqu'ils ont fait pareil. De plus, certaines entreprises importantes participent à la caisse électorale des partis les plus importants. Il n'y aura que QS qui se montrera insulté tout simplement parce qu'il n'a jamais eu le pouvoir et que, très probablement, il ne l'aura jamais.

En fin de compte, la CAQ est le parti le plus honnête. Il est le seul à reconnaître le lien entre les projets d'infrastructure et les ti-namis.






Quart d'heure quotidien


 Mentions légales, information sur les cookies