Lecturel - cartes géographiques
Argentine
Accueil     


Culture générale

Situer sur une carte géographique la position des pays, des principales villes et montagnes ainsi que des principaux fleuves.

  • Les principales villes
  • Test - villes

  • Régions
  • Test - régions

Population
44,2 millions (2017)

Capitale
Buenos Aires

21e puissance mondiale.

Économie
Richesses naturelles, main-d'œuvre très qualifiée, agriculture orientée vers l'exportation.





Argentine
Histoire récente


1810
Colonie espagnole depuis le XVIe siècle, l'Argentine devient un pays indépendant. L'indépendance est officialisée en 1816.

1813
Nombreux conflits. Début d'une guerre civile qui durera 50 ans entre partisans fédéraux et partisans unitaires. Pendant ce temps, le pays subit l'invasion d'une province par le Brésil, puis d'une autre province par les Boliviens. En 1833, les Américains occupent les îles Malouines.

1853
Fin de la dictature de Juan Manuel de Rosas et abolition de l'esclavage.

1930
De 1930 à 1983, 16 présidents se succèdent. Plusieurs deviennent présidents sans être élus.

1946
Juan Perón est élu démocratiquement.

1955
Coup d'État. Un régime dictatorial s'installe.

1973
À la suite de manifestations d'ouvriers et d'étudiants, le régime militaire se retire. Des élections sont déclenchées. Juan Perón est élu avec une forte majorité. Son épouse, Isabel Martínez de Perón, est nommée vice-présidente. Perón décède l'année suivante. Son épouse devient présidente du pays.

1976
Coup d'État. Le gouvernement de Isabel Martínez de Perón est renversé.

1983
Élection de Raúl Alfonsín. Retour à la démocratie.

1990
L'arrêt brusque des exportations argentines est causé par la valeur élevée de la monnaie s'alignant sur le dollar américain.

2002
Le gouvernement procède à un gel des avoirs bancaires et dévalue le peso de 28 % par rapport au dollar américain.

2005
Le président Néstor Kirchner taxe très fortement les importations, ce qui a pour effet de relancer l’activité économique de plus de 50 % en cinq ans.

L'information provient principalement du site Wikipédia.

Mentions légales, information sur les cookies